Témoignages

Annaïg, 30 ans

Une véritable invitation au lâcher prise, et une détente complète de mon corps dès les premiers instants du soin . Ce massage m a permis de ressentir différemment la présence de l Être d Amour que je porte. Dans un premier temps ses mouvements dans mon ventre puis très vite sa présence sur un espace plus subtil avec le ressentie de sa présence autour de nous. Un voyage d' image et d émotions mêlées, succinctes et belles. Une magnifique expérience, dans la douceur et un profond respect de mon corps.

Ayma, 28 ans

Merci beaucoup pour ce magnifique cadeau que tu m'as fait, Christine, en m'offrant ce massage soin au Féminin après une première séance axée Bioénergie.

La première séance avait déjà été libératrice et m'a permis d'avoir plus confiance en moi, et de m'affirmer dans ma voie/voix. D'ailleurs dès qu'on à mis des mots sur la voie/voix , mes larmes ont coulées et ont permis de nourrir mon être afin qu'une nouvelle réalité puisse germer. Je suis maintenant confiante dans mes démarches pour reprendre des études et devenir sage-femme. Mille merci pour cela Christine.

Revenons au massage soin au Féminin.

J'ai été ému lors de l'ouverture de l'espace sacré. J'ai sentis la solennité du moment et je me suis sentie vue et reconnue entièrement par Christine . Par la suite, il m'a fallu un peu de temps pour lâcher prise et me laisser happer par le flot d'énergie présent dans l'espace sacré dans laquelle Christine m'a amené. Un mot, un nom à été le déclic, le catalyseur pour que des nœuds se délient à travers mes larmes, mes sanglots et confirme le pouvoir que les mots ont. Christine m'a ensuite dit qu'un cerf était là avec nous et toute de suite j'ai eu la vision d'un magnifique cerf blanc, majestueux qui avait plusieurs mots à me transmettre. Une fois les mots transmis, nous sommes arrivés au moment le plus dur pour moi. Le moment d'ancrer dans la réalité physique, une plus grande part de mon Être lumineux. Je n'ai pour l'instant pas encore eu d'enfant mais j'ai eu sincèrement l'impression d'accoucher. Ma respiration s'est faite plus profonde, plus bruyante. Je n'ai pas eu une impression de facilité. Pour parler de manière imagée, une part de moi trempait la pointe du pied dans notre réalité pour savoir si oui ou non s'était possible d'incarner une plus grande part de mon Être lumineux. Et quand avec l'aide de Christine et de mes guides, j'avançais plus profondément dans notre réalité, une part voulait reculer (réalité trop lourde, trop dense). J'avais vraiment l'impression qu'une plus grande part de mon être arrivait puis repartait car vibration trop dense. Je ne sais pas combien de temps ce moment a duré, mais pour moi j'ai eu l'impression que cela a duré une éternité. Finalement, on a réussi à ancrer un peu plus mon Être lumineux. Je me suis sentie plus régale, plus présente dans mon corps. A la fin du soin, j'ai eu besoin d'un peu de temps pour me sentir à l'aise dans ma coordination. Je me sentais à la fois trop lourde et trop légère (sensation étrange et difficile à mettre en mot).

Dans les jours qui ont suivi, le soin a continué, des larmes ont coulé, une nostalgie immense pour ce que je dirais un univers, royaume où tout est UN, où la séparation n'existe pas, où la joie est un arôme permanent, l'amour présent dans tout ce qui existe. Sensation difficile à décrire. J'essaie maintenant, petit à petit, d'entrelacer ma vie quotidienne avec cette sensation d'unité, de recréer dans ma vie quotidienne, cette fréquence.

Merci Christine, merci encore mille fois pour ce magnifique cadeau.  

Je finis ce témoignage avec la chanson "The host of Seraphim" de Dead can dance.